La consommation d’antidépresseurs en hausse chez les jeunes

article_large[1]

SANTÉ. Les jeunes de la Montérégie consomment de plus en plus d’antidépresseurs. En six ans, la vente de ces médicaments pour les enfants et les adolescents a bondi de 113 %, selon des données obtenues par TC Media auprès de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ). 

En 2009, 1 901 ordonnances d’antidépresseurs ont été délivrées à des jeunes patients de la Montérégie, âgés de 6 à 15 ans. Six ans plus tard, ce chiffre est grimpé à 4 053, un impressionnant bond de 113,2 %. Une nuance doit cependant être apportée à ces données. Les chiffres obtenus par la RAMQ n’enregistrent pas les médicaments prescrits payés par les assurances privées.

Quant aux nombres d’individus qui ont eu recours à des antidépresseurs, ils sont passés de 189 en 2009 à 307 en 2014, une hausse de 62,43 %. Pour la même période, le nombre de Montérégiens de tout âge inscrits au régime de la RAMQ et qui ont eu recours à des antidépresseurs est passé de 52 689 en 2009 à 71 510, une augmentation de 35,72 %.

Les statistiques révèlent aussi que les garçons (807 entre 2009 et 2014) sont légèrement plus nombreux que la gent féminine (647 entre 2009 et 2014) à recourir aux antidépresseurs.

Cliquez ici pour accéder à des tableaux interactifs qui présentent d’autres statistiques reliées à l’utilisation des antidépresseurs chez les jeunes.

Source: Stéphanie   Stéphanie Mac Farlane Granby Express

Laisser un commentaire